Se vêtir en voyage

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Qu’emporter avec soi au moment de partir en voyage ? La question est déjà difficile lorsqu’il s’agit d’un simple week-end entre amis ou en famille, alors autant dire que cela empire quand la durée de l’expédition se fait plus longue. Sans vouloir sombrer dans les stéréotypes de genres, faire sa valise est une mission délicate quand on est une femme. D’autant plus si on est une simple baroudeuse du dimanche.

Nulle honte à ceci! Il est extrêmement difficile de faire la part des choses entre le strict essentiel, le superflu agréable dans lequel on se sent bien et l’entre-deux. Pour peu qu’on veuille partir en vadrouille mais, malgré tout, disposer d’une tenue de soirée sympathique (deux peut-être, voire trois), le casse-tête gagne en puissance. S’attaquer à un Rubik’s Cube peut paraître, en comparaison, incroyablement plus facile.

Demander conseil à une voyageuse expérimentée permettra de faire la différence. Tout le monde en a au moins une dans son entourage, il n’y a qu’à l’appeler et s’arranger pour prendre un café avec elle. Les conseils prodigués ne feront pas de mal et, de toutes façons, on est libre de les suivre ou non le moment venu.

Il y a fort à parier que, parmi les suggestions émises par cette amie, apparaisse la recommandation de voyager léger sans sacrifier au petit plaisir de pouvoir sortir habillée en soirée. Pour ce faire, l’idéal reste encore de disposer de deux tenues pour la marche en journée et d’une troisième pour les sorties. Cela paraît peu? Pourtant, à l’aide d’une alternance judicieuse permettant de laver ses vêtements de voyage pour femme, il est aisé de rester propre et décente tout au long du périple. Faire face à n’importe quelle situation devient ainsi un jeu d’enfant !

Comme on peut le constater, la question vestimentaire n’a rien d’une épine dans le pied pour peu qu’on sache s’en emparer. Penser en termes de sorties nocturnes et de randonnées journalières permet aussi de mieux organiser le reste du sac. Chaque objet qu’on y intègre doit avoir une finalité évidente et incontournable, dont on ne peut pas se passer. L’important est surtout d’éviter les doublons. Ce n’est pas pour rien si les couteaux suisses ont été inventés…

Quitte à se répéter : l’important est de penser son paquetage selon le poids désiré. En théorie, nul ne devrait porter un sac à dos supérieur à un tiers de la masse de son porteur. Une femme de 50kgs peut ainsi endurer sans trop de difficultés un barda de 17kgs ; davantage de charge risque cependant de représenter une charge trop élevée pour le dos et les genoux. Il est donc judicieux, une fois le sac chargé, de monter sur une balance afin de déterminer ce qu’il en est. On s’épargne de la sorte les mauvaises surprises et les déconvenues dont on se passerait bien sur la route.


Pragmatisme et efficacité sont, comme on le voit, les maîtres mots au moment de préparer son aventure vers les confins. Pensez-y donc à deux fois avant d’élaborer votre garde-robe de voyage !

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »