Les pieds dans le ru

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Barboter les pieds dans l’eau fraîche d’un torrent de montagne est un délice à nul autre pareil. Randonneurs du dimanche et sportifs émérites s’y adonnent sans vergogne dès que l’été pointe le bout de son nez. C’est, pour ainsi dire, un péché mignon dont nul ne songera à vous priver - à moins que le ruisseau ne soit infesté de sangsues et autres serpents d’eau. Ôter ses sandales ergonomiques n’attirera nulles foudres divines sur les têtes, ni courroux de quiconque. Chacun sait à quel point, à la fin de la journée, l’extase saisit l’âme à la seconde où se libèrent les orteils ; la compatissance d’autrui n’en est que plus forte si l’on proclame avoir randonner toute la journée.

C’est que, en plein soleil, on succombe bien vite à l’obsession envers l’eau, au-delà de l’envie de faire trempette ou de se baigner. Escalader les montagnes exige de s’abreuver régulièrement afin d’éviter la déshydratation, ennemi ultime du marcheur. Boire est indispensable quand on veut éviter les crampes ; préjuger de la capacité musculaire de ses cuisses et de ses mollets est une erreur de débutant dommageable. On aura beau montrer le galbe de ses jambes avec fierté, l’exhiber devant le tout venant pour se faire mousser, cela peut tout à fait se révéler insuffisant une fois venu le moment d’entrer en action en cas de manque d’eau. Enfin, le randonneur avisé gardera à l’esprit que, déshydraté, il perd une part importante de sa forme physique et augmente proportionnellement le risque d’accidents. Disposer d’une réserve d’eau accessible est donc indispensable pour être dans de bonnes conditions. Prévoir un sac à dos adapté où l’on peut installer une gourde souple ou s’emparer de son thermos d’un simple mouvement de bras est une solution élégante, efficace et judicieuse.

Faire une pause représente également une part non négligeable de l’effort du randonneur. Sur-sollicité, le muscle finira par ne plus répondre ; autant s’épargner la galère d’être bloqué au sommet d’une crête. Et puis, prendre le temps d’admirer le paysage alentour est un élément essentiel de la balade - à quoi rimerait celle-ci sans la joie de contempler de nouveaux espaces?

S’accorder un répit pour boire une rasade d’eau ou patauger dans le ru se révèle dès lors aussi indispensable que l’équipement de montagne dont on s’affuble… et aussi agréable que de bénéficier d’une location montagne été avec piscine ! Parents comme enfants sauront apprécier à leur juste valeur ces instants de relaxation après s’être démenés sur les chemins caillouteux.


Être calé confortablement sous les rayons chauds du soleil, prêt à lézarder tel un chat aux yeux mi-clos, à écouter le son de l’eau rafraîchissante qui clapote au pied des montagnes, on ne saurait rêver meilleure récompense à une longue marche !

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »