Sabots fourrés Birkenstock

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Aller à l’extérieur brièvement, alors qu’il fait froid, et surtout qu’on a la flemme de nouer ses lacets ou d’enfiler péniblement des bottes qu’on aura à quitter moins de dix minutes plus tard? Voilà qui est bien ennuyeux, il faut bien se l’avouer. Comment contourner la difficulté et s’épargner à la fois perte de temps et exposition au froid? Il serait futile d’y aller par quatre chemins : la meilleure solution reste encore d’opter pour des sabots fourrés.

Vite mis, vite enlevés, ils maintiennent le pied à la bonne température aussi bien à l’extérieur du logis qu’à l’intérieur. L’image du sabot d’antan en bois n’a plus cours depuis des lustres ; son avatar moderne se veut aussi confortable qu’une paire de sandales. La fourrure qui garnit son intérieur achève d’emporter l’adhésion des frileux. Une fois dedans, c’est avec peine qu’on doit se résoudre à les enlever!

Certains usent des sabots fourrés comme des pantoufles, et ils n’ont pas tort, car rien n’empêche d’agir de la sorte. Il serait aberrant de se poser des limites, n’est-ce pas? S’ils sont assez résistants pour défier les flaques ou la neige, ce n’est pas un peu de carrelage glacé qui va poser souci.

En tout cas, la polyvalence des sabots ne cesse de faire ses preuves, au vu de leurs afficionados. De nombreux bricoleurs du dimanche, plutôt que de renoncer à leur passion en raison d’un atelier trop froid, optent pour ces chaussures simples et protectrices à la fois. Travailler à son établi avec la sensation d’être à la fois en sécurité et au chaud est une satisfaction indicible que chacun apprécie à sa juste valeur.

Existant aussi bien en version masculine que féminine, le chausson fourré n’est pas qu’utilitaire : en tant que part de l’habillement, il sert aussi à agrémenter l’apparence extérieure de son porteur. Il s’agit de pouvoir sortir sans se faire huer par une foule hilare, or c’est tout à fait possible si on choisit bien son modèle de sabots. Avec les bons coloris et la bonne finition, il y a peu de risques de rougir devant le voisin qui serait de sortie au même moment. Au contraire, il est tout à fait possible de faire des envieux ou des jalouses si l’ensemble de la tenue est correctement coordonné. Quelques essais préliminaires suffisent en principe à s’en assurer - dans le doute, demandez un avis tiers. Le risque de faux pas esthétique est ainsi donc fort limité.


Pour tout le temps que durera la morne saison, faire le choix de sabots fourrés s’annonce comme le meilleur atout possible pour sortir serein vaquer à ses occupations!

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »